Scroll Top

Vous consultez actuellement le site web de EDMO BELUX en Français. Pour d'autres fact-checks, ou du contenu relatif à d'autres langues, veuillez cliquer sur l'icône avec le drapeau pour changer de langue.

Plus de milliardaires en Belgique que dans les années 2000, les riches sont-ils donc devenus plus riches ?

Plus de milliardaires en Belgique que dans les années 2000, les riches sont-ils donc devenus plus riches ? - Featured image

Author(s): Grégoire Ryckmans et Thibault Coigniez (Fact Check Vlaanderen)

Invité dans une émission politique de la chaîne flamande GO, Raoul Hedebouw a déclaré que “les riches sont de plus en  plus riches”. Pour appuyer son raisonnement, le président du PTB-PVDA a indiqué qu’il y avait 41 milliardaires en Belgique en 2024 alors qu’il n’y en avait qu’un seul dans les années 2000. Si le nombre de milliardaire n’est pas connu officiellement par manque de données précises, il est globalement exact d’avancer que les familles les plus riches du pays sont devenues plus riches ces dernières décennies.

Dans l’émission flamande De Verkiezingstafel van Gert du 4 juin 2024, Raoul Hedebouw (PTB-PVDA) a déclaré sur la chaîne Play (à 16’16”) : “L’impôt sur les millionnaires est un impôt sur la fortune de 2% pour les patrimoines de plus de 5 millions d’euros et de 3% pour les patrimoines de plus de 10 millions d’euros. La raison pour laquelle nous voulons aller dans cette direction est que les riches de notre pays deviennent de plus en plus riches. Alors quand les gens disent que la crise est pour tout le monde. Non.”

Il ajoute ensuite : “Nous avions un milliardaire (en euros) en Belgique dans les années 2000, nous sommes aujourd’hui à 41 milliardaires, donc les riches sont de plus en plus riches”.

Nous avons demandé au PTB les sources sur lesquelles s’est basé Raoul Hedebouw pour faire cette déclaration.

Le porte-parole du PTB, Ivo Flachet indique, concernant les milliardaires : “Le journaliste Ludwig Verduyn a publié en 2000 un livre sur les 200 familles les plus riches de Belgique (Ludwig Verduyn, “Nos 200 familles les plus riches”, éditions Luc Pire, Bruxelles, 2000, ndlr). La famille Janssen d’UCB disposait alors d’un patrimoine de 1,1 milliard d’euros et était la seule famille milliardaire en Belgique. Au total, les 200 familles les plus riches disposaient d’un patrimoine de quelque 28 milliards d’euros. Ludwig Verduyn a constamment actualisé sa liste et on y trouve aujourd’hui 41 familles disposant de plus d’un milliard d’euros”.

Il ajoute concernant l’évolution de la richesse : “Selon cette liste, les 200 familles les plus riches ont un patrimoine combiné de 152 milliards d’euros. C’est plus de cinq fois plus qu’en 2000. Les ultra-riches sont devenus effectivement plus riches”.

“En chiffres absolus, les dix pour cent des familles les plus riches sont devenus de plus en plus riches. Selon les chiffres de la Banque nationale, en juin 2011, ils possédaient quelque 1193 milliards d’euros, en juin 2023, ce chiffre a atteint 1570 milliards d’euros. Les riches se sont donc enrichis en termes absolus. Les super-riches plus et les ultra-riches (les milliardaires) encore davantage”, indique le porte-parole.

Ivo Flachet précise encore : “Nous considérons qu’une personne est riche à partir d’un patrimoine net d’un million d’euros. À partir de cinq millions d’euros, nous parlons plutôt de super-riches.”

Combien y a-t-il de milliardaires en Belgique ?

La première partie de l’affirmation du président du PTB concerne le nombre de milliardaires qu’il y a en Belgique. Raoul Hedebouw a avancé qu’il y avait un seul milliardaire en euros en Belgique dans les années 2000 et qu’ils seraient actuellement 41.

Selon le magazine économique étasunien spécialisé Forbes, la Belgique compte dix milliardaires en 2024. Il y en avait, toujours selon Forbes, quatre en 2023. Ce serait donc six de plus que l’année précédente.

Il existe une autre source qui répertorie le nombre de milliardaires en Belgique. Il s’agit du site “Les grandes fortunes“. C’est sur cette source que se base Raoul Hedebouw pour faire sa déclaration, selon le service de presse du PTB.

La liste actuelle (version archivée du 6 juin 2024) recense les personnes les plus riches de Belgique. Parmi les personnes listées, les 41 premiers ont une “fortune” estimée au-dessus du milliard d’euros. Le chiffre correspond avec celui avancé par Raoul Hedebouw. Il s’agit, pour 37 d’entre elles, de fortunes calculées au sein d’une “famille” ou d’un couple.

Probablement plus de milliardaires belges que ceux référencés

Qu’en était-il dans années 2000 ? “Personne n’a jamais compté les milliardaires des années 2000. Il n’existe aucune vue d’ensemble de la richesse de ces années-là. Aujourd’hui, il y a effectivement un peu plus de 40 milliardaires. Mais tout cet argent n’est pas à la banque, il est aussi investi dans des entreprises ou dans des portefeuilles de titres.”, explique Ludwig Verduyn, journaliste et fondateur du site “Les grandes fortunes”.

Il explique, par ailleurs, la différence entre la liste de Forbes et celle publiée sur son site : Forbes se concentre sur les entrepreneurs individuels et non sur les membres de la famille et la structure globale de ces patrimoines familiaux. Ludwig Verduyn ajoute : “Dans notre liste, nous nous sommes appuyés sur des données publiquement vérifiables comme les résultats d’entreprises. Il y a probablement plus de milliardaires qui peuvent encore bien cacher leur richesse”.

Un nombre de milliardaires en Belgique indéfini

Pour le professeur de Finances à la KULeuven, Gertjan Verdickt, “une telle liste est toujours un peu un travail au doigt mouillé. Beaucoup de richesses sont bloquées dans des titres non négociables comme, par exemple, sa propre entreprise, des entreprises privées, des œuvres d’art, des biens immobiliers… pour lesquels il n’existe pas de valeur de marché”.

Gertjan Verdickt indique par ailleurs, concernant le site “Les grandes fortunes”, qu’il s’agit d’une approche théorique des actifs.

Impossible donc de connaître le nombre exact de milliardaires dans notre pays. Comme expliqué par la Banque Nationale de Belgique à la RTBF, les personnalités les plus fortunées ne souhaitent pas toujours faire connaître l’état de leurs patrimoines. Par ailleurs, il n’existe pas de cadastre de la fortune.

Étienne de Callataÿ, cofondateur et chief Economist d’Orcadia Asset Management estime également qu’il y a d’autres paramètres à prendre en compte quand on fait des comparaisons entre les années 2000 et aujourd’hui, en termes de richesse. “Il y a par exemple l’inflation. Un milliard à l’époque ne valait pas la même chose qu’un milliard aujourd’hui. Le milliardaire d’aujourd’hui est celui qui détenait environ 700 millions d’euros il y a vingt ans”.

Cependant, que ce soit du côté de la liste de Forbes, qui s’intéresse davantage aux particuliers, que pour le site “Les grandes fortunes”, qui recense les patrimoines familiaux en Belgique, les deux sources mettent bien en évidence une augmentation globale du nombre de milliardaires belges ces dernières années.

Les riches sont-ils devenus plus riches depuis les années 2000 ?

Cette augmentation est-elle cependant un indicateur fiable pour en déduire que les riches sont de plus en plus riches ?

Pour Etienne de Callatay : “Il y a, avant tout, la définition de qui est riche. S’agit-il des 10% de la population les plus fortunées, le 1%, le 0,1% ? Mais surtout, il n’y a pas de cadastre des patrimoines en Belgique. Donc, pour déterminer la fortune d’un particulier, cela se fera toujours au doigt mouillé”.

“On peut cependant penser que les Belges les plus riches sont devenus plus riches sur ces vingt dernières années car, globalement, la valeur des entreprises, les valeurs immobilières, les actifs financiers mobiliers ou immobiliers ont vu leurs valeurs augmenter, pour partie en raison de la faiblesse des taux d’intérêt”, indique Étienne De Callatay.

En se basant sur la liste du site “Les grandes fortunes”, le PTB a calculé que la richesse accumulée par les 200 familles les plus riches était passée de 28 milliards à 152 milliards entre 2000 et 2024. Soit une augmentation d’un facteur cinq. Ce calcul concerne uniquement ce que le PTB qualifie de “ultra-riches” ou de “super riches”. Qu’en est-il des “riches” en général ?

Les 10% des ménages les plus aisés ont un patrimoine plus important qu’en 2011

Le PTB se base sur des chiffres de la Banque nationale belge (BNB) qui comparent la distribution du patrimoine net des ménages belges entre 2011 et 2023. Ces chiffres incluent un indicateur qui concerne les ménages parmi les 10% les plus aisés. “En chiffres absolus, les dix pour cent des familles les plus riches sont devenus de plus en plus riches. Selon les chiffres de la Banque nationale, en juin 2011, ils possédaient quelque 1193 milliards d’euros, en juin 2023, ce chiffre a atteint 1570 milliards d’euros”.

Les chiffres de la BNB indiquent bien une augmentation de la richesse pour les 10% les plus riches, en chiffres absolus.

Plus globalement, c’est l’ensemble de la population qui a connu une augmentation du patrimoine, comme le montre le tableau ci-dessous.

Source : https://www.nbb.be/fr/statistiques/generalites/infographies?theme=3
Source : https://www.nbb.be/fr/statistiques/generalites/infographies?theme=3 © Banque nationale de Belgique

Cette croissance de la richesse dans le pays en termes absolus est cependant à recontextualiser, .

Toujours selon la BNB, les 10% les plus nantis en Belgique, (le top 10) détiennent 55% du patrimoine net (au deuxième trimestre de 2023). À l’inverse, les 50% les moins nantis possèdent 8,4% du patrimoine net total.

Interrogée par la RTBF en janvier 2024 au sujet des inégalités mises en évidence dans les chiffres, Géraldine Thiry, la directrice de la Banque nationale de Belgique indiquait qu’elles ont “légèrement tendance à se contracter au cours des cinq dernières années.”

Par ailleurs, si la Belgique est pointée comme un des pays les plus égalitaires du monde (12), une analyse plus approfondie indique que certaines catégories sociales, comme les familles monoparentales, décrochent.

Conclusion

  • Selon Raoul Hedebouw, il y a eu une augmentation du nombre de milliardaires en Belgique entre les années 2000 et aujourd’hui. Il en déduit que les riches deviennent plus riches.
  • Le nombre de milliardaires en Belgique est difficile à évaluer car il n’y a pas de cadastre de la fortune et certains ne souhaitent pas communiquer des informations sur leurs patrimoines. Le chiffre de 41 milliardaires est “théorique”. Des sources fiables montrent néanmoins une progression du nombre de milliardaires en Belgique par rapport aux années 2000.
  • Un lien entre l’augmentation du nombre de milliardaires et l’augmentation de richesse des plus riches dépend de la définition du terme “riche”.
  • 200 familles, parmi les plus riches du pays, ont globalement vu leurs patrimoines augmenter d’un facteur cinq depuis l’année 2000. Selon la définition du PTB, ce sont des “ultra-riches” et non des “riches”.
  • Les 10% des ménages belges les plus aisés ont aussi vu une croissance de leurs patrimoines entre 2011 et 2023. Il s’agit cependant de chiffres absolus qui doivent être remis en perspective.
  • Nous estimons que la déclaration est plutôt vraie.