Une vidéo d'USA Today à propos d'un "scandale" dans un bar new-yorkais déclenché par l'entourage de Zelensky ? C'est faux - Featured image

04 Oct: Une vidéo d’USA Today à propos d’un “scandale” dans un bar new-yorkais déclenché par l’entourage de Zelensky ? C’est faux

“La tournée de Zelensky aux États-Unis s’est terminée par un scandale. Un membre de ses services de sécurité s’est saoulé, a commencé à exiger que les Américains crient ‘Gloire à l’Ukraine’ dans le bar et a commencé à se battre. En conséquence, il a été battu par une foule d’Américains ordinaires”, prétend un post sur X (ex-Twitter), partagé plus de 1.000 fois depuis le 24 septembre.

Cette vidéo montrant des combats aux portes de la capitale ukrainienne date de février 2022 - Featured image

01 Août: Cette vidéo montrant des combats aux portes de la capitale ukrainienne date de février 2022

“Kiev peut tomber dans les heures qui suivent. La Russie ressert l’étau contre la capitale ukrainienne”, voici la description qui accompagne une vidéo mise en ligne par la page Bomoko média. La vidéo, qui enregistre plus de 770 commentaires et 1.400 partages, porte exactement la mention suivante : “les documents top secret brûlés par le soldat ukrainien de peur d’être tombé au main des ennemis”.

Non, cet extrait vidéo tronqué de LCI ne prouve pas que Zelensky a détourné 400 millions de dollars d'aide à l'Ukraine - Featured image

06 Juin: Non, cet extrait vidéo tronqué de LCI ne prouve pas que Zelensky a détourné 400 millions de dollars d’aide à l’Ukraine

“Ukraine : “C’est officiel, Volodymyr Zelensky a détourné plus de 400 millions de dollars des aides occidentales pour acquérir des biens immobiliers un peu partout dans le monde”, soutiennent, sur Twitter (1, 2, 3) comme sur Facebook (4, 5, 6) et sur Telegram (7), des publications partagées des milliers de fois depuis fin mai 2023. 

Attention à cette vidéo présentée comme une "mise en scène" des autorités ukrainiennes - Featured image

03 Mai: Attention à cette vidéo présentée comme une “mise en scène” des autorités ukrainiennes

Plus d’un an après le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février 2022, des internautes continuent d’affirmer, sur les réseaux sociaux, que l’agression du pays par les troupes russes est une mise en scène orchestrée par le gouvernement du président ukrainien Volodymyr Zelensky – une fausse allégation déjà avancée sous différentes formes à propos des civils retrouvés morts dans la ville de Boutcha, comme sur d’autres images  sorties de leur contexte (les tournages d’un clip de rap, d’un film de science-fiction, d’une série TV russe…). 

La Cour pénale internationale a "admis" qu'elle ne pourrait pas juger Vladimir Poutine? C'est trompeur - Featured image

28 Mar: La Cour pénale internationale a “admis” qu’elle ne pourrait pas juger Vladimir Poutine? C’est trompeur

“La Cour pénale internationale [CPI] a admis qu’elle ne serait pas en mesure de juger Vladimir Poutine”, affirment des tweets (1, 2) et des publications Facebook (1, 2) en ligne depuis le 18 mars 2023, en réaction à l’annonce par la CPI, le 17 mars, de l’émission d’un mandat d’arrêt contre le président russe Vladimir Poutine pour le crime de guerre de “déportation illégale” d’enfants ukrainiens lors de l’invasion russe.